Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2021 5 19 /03 /mars /2021 09:47

La pandémie est présente dans toutes les conversations. Elle touche les personnes âgées, les étudiants, les travailleurs, les professionnels de la santé et aussi les personnes vivant à l'étranger. Ce monde d'expatriés, les missionnaires le connaissent bien, pour en faire partie. De nombreux expatriés, en fonction de leurs ressources financières et de la proximité de leur pays d'origine, avaient l'habitude de rentrer régulièrement chez eux. Si, dans les années 1950, les missionnaires revenaient au pays tous les cinq ou dix ans, aujourd'hui ils y reviennent chaque année , ou tous les deux ou trois ans, selon les règles de leur communauté. Au début de ma mission au Vietnam, en 2007, je rentrais chez moi tous les deux ans. J'aimais ce rythme, profitant de mes vacances d'été au Vietnam tous les deux ans et l'autre été en Belgique chez mes parents. Il y a cinq ans, j'ai été nommé maître des novices et j'ai commencé à rentrer chez moi chaque année.

Maman a débuté sa nouvelle mission au Ciel.
Maman a débuté sa nouvelle mission au Ciel.

Il y a trois ans, on a diagnostiqué une tumeur au poumon chez ma mère. Petit à petit, elle s'est affaiblie. À la Pentecôte 2019, j'ai pris un mois de vacances à la maison. J'ai fait quelques petites sorties avec ma mère, dont une visite aux serres royales en fleurs. J'ai quitté mes parents à la fin de mes vacances le cœur lourd, en pensant que je ne reverrais jamais ma mère. Un matin de novembre 2019, j'ai reçu un appel d'urgence de ma famille. Ma mère était dans le coma. 24 heures plus tard, j'étais dans sa chambre d'hôpital, écoutant sa respiration irrégulière. Cependant, deux jours plus tard, grâce aux médicaments, ma mère allait beaucoup mieux. J'ai ensuite passé trois belles semaines entre l'hôpital et la maison, vivant une profonde intimité avec ma mère, et m'occupant également de mon père. Cependant, mon travail de formateur au Vietnam m'attendait et j'ai dû leur dire au revoir et verser à nouveau des larmes. Pendant un an, j'ai appelé régulièrement, mais progressivement, les conversations téléphoniques sont devenues de plus en plus courtes. Ma mère était épuisée. Elle est finalement décédée le 9 janvier 2021, quelques heures après être tombée dans le coma.

Maman a débuté sa nouvelle mission au Ciel.
Maman a débuté sa nouvelle mission au Ciel.

Je savais depuis longtemps que, l'espace aérien étant fermé, il ne me serait pas possible de revenir du Vietnam pour dire au revoir à ma mère et célébrer ses funérailles. Dans ma vie de missionnaire, j'avais déjà été absent aux funérailles de mon grand-père (j'étais en Chine) et de mes deux grands-mères (j'étudiais au Portugal). Paradoxalement, au décès de maman, malgré la distance, j'ai vécu une semaine de deuil très prenante et très belle. Bien que je sois loin de chez moi, j'ai reçu de nombreux messages d'amitié par e-mail, par FB ou par téléphone. En communauté, mes novices m'ont immédiatement suggéré d'imprimer une belle photo de ma mère et de la placer dans la chapelle avec des fleurs et de l'encens. Nous avons prié tous les jours pour le repos de ma mère et pour ma famille. J'ai aussi écrit trois homélies pour maman. L'un d'eux était l'homélie aux funérailles de maman, qui a été enregistrée sur vidéo pour les membres de ma famille. J'ai également célébré deux messes commémoratives pour elle, l'une en vietnamien, l'autre en français, en présence de nombreux amis. J'ai eu ma famille au téléphone pendant toute la semaine de deuil et ils ont, à leur tour, enregistré la vidéo des funérailles que j'ai pu voir sur le web.

Maman a débuté sa nouvelle mission au Ciel.
Maman a débuté sa nouvelle mission au Ciel.

Plus que tout, ce qui me rend heureux aujourd'hui, c'est de savoir que ma mère suit ma mission au Vietnam depuis le ciel. Elle en connaît maintenant tous les détails, les joies et les peines. La seule chose qui m'attriste est que je ne peux pas accompagner mon père dans son deuil. Aujourd'hui, je me sens en paix et, bien que la présence physique auprès des nôtres soit essentielle, le plus important, en fin de compte, est l'amour que nous avons pour eux et qu'ils ont pour nous. Tous ces moments passés avec maman pendant 48 ans (dont neuf mois bien au chaud...) resteront toujours dans ma mémoire. Je terminerai par une anecdote. Il y a deux ans, alors que ma mère était déjà malade, je lui ai dit : "Je suis triste, tu es malade et au lieu de rester en Belgique, je m'en vais". Elle a répondu : "Je suis heureuse, tu es un missionnaire et il est de ton devoir de poursuivre ta mission". Alors, Maman, bonne mission au ciel à partir de maintenant !

Maman a débuté sa nouvelle mission au Ciel.
Maman a débuté sa nouvelle mission au Ciel.
Partager cet article
Repost0

commentaires

English - Français blog !!!

A blog written in Vietnamese? Not for now...Anyway, the articles published in this blog are usually in English and in French. Up to you to choose your language!

A quand un blog en Vietnamien?... Ce n'est pas pour demain, mais les articles publiés sur ce blog sont généralement et en Français et en Anglais... A vous de choisir...

La Providence passe par vous.

sm vn

La mission n'est possible que grâce à vous: soutien aux pauvres (1), y compris le parrainage scolaire, aux jeunes en formation (2), à la communauté (3), à la construction du séminaire à Manille (4), nous comptons sur votre aide! Une aide si modeste qu'elle soit, c'est important et encourageant !

- Pour nous aider de Belgique ou de l Etranger: Compte de Frédéric Rossignol chez BNP Paribas Fortis :
BIC : GEBABEBB            IBAN : BE59 0014 7732 2326



Rem: En l'état actuel des choses, il nous est impossible de vous donner une attestation fiscale.